Пт, 09.12.2016, 18:32:17
Приветствую Вас Гость
Последние сообщения · Участники · Правила форума · Поиск · RSS
Страница 1 из 11
Форум » Досуг » Стихи » Стихи Александра Пушкина, написанные на французском языке
Стихи Александра Пушкина, написанные на французском языке
ingvarr
(65535) Вне сайта
Дата: 26.06.2015, 02:16:24 | Сообщение № 1
admin
Репутация: 729
Награды: 116
За 200 Сообщений За хорошую репутации
Mon portrait

Vous me demandez mon portrait,
Mais peint d'apres nature;
Mon cher, il sera bientot fait,
Quoique en miniature.

Je suis un jeune polisson,
Encore dans les classes;
Point sot, je le dis sans fason
Et sans fades grimaces.

Onc il ne fut de babillard,
Ni docteur en Sorbonne -
Plus ennuyeux et plus braillard,
Que moi-meme en personne.

Ma taille a celles des plus longs
Ne peut etre egalee;
J'ai le teint frais, les cheveux blonds
Et la tete bouclee.

J'aime et le monde et son fracas,
Je hais la solitude;
J'abhorre et noises, et debats,
Et tant soit peu l'etude.

Spectacles, bals me plaisent fort,
Et d'apres ma pensee.
Je dirais ce que j'aime encore...
Si n'etais au Lycee.

Apres cela, mon cher ami,
L'on peut me reconnaitre:
Qui! tel que le bon Dieu me fit,
Je veux toujours paraitre.

Vrai demon pour l'espieglerie,
Vrai singe par sa mine,
Beaucoup et trop d'etourderie.
Ma foi, voila Pouchkine.
Ответить
ingvarr
(65535) Вне сайта
Дата: 26.06.2015, 02:17:02 | Сообщение № 2
admin
Репутация: 729
Награды: 116
За 200 Сообщений За хорошую репутации
Сouplets

Quand un poete en son extase
Vous lit son ode ou son bouquet,
Quand un conteur traine sa phrase,
Quant on ecoute un perroquet,
Ne trouvant pas le mot pour rire,
On dort, on baille en son mouchoir,
On attend le moment de dire:
Jusqu'au plaisir de nous revoir.

Mais tete-a-tete avec sa belle,
On bien avec des gens d'esprit,
Le vrai bonheur se renouvelle,
On est content, l'on chante, on rit.
Prolongez vos paisibles veilles,
Et chantez vers sa fin du soir
A vos amis, a vos bouteilles:
Jusqu'au plaisir de nous revoir.

Amis, la vie est un passage
Et tour s'ecoule avec le temps,
L'amour aussi n'est qu'un volage,
Un oiseau de notre printemps;
Trop tot il fuit, riant sous cape -
C'est pour toujours, adieu l'Espoir!
On ne dit pas des qu'il s'echappe:
Jusqu'au plaisir de nous revoir.

Le temps s'enfuit triste et barbare
Et tot ou tard on va la-haut.
Souvent - le cas n'est pas si rare -
Hasard nous sauve du tombeau.
Des maux s'eloignent les cohortes
Et le squelette horrible et noir
S'en va frappant a d'autres portes:
Jusqu'au plaisir de nous revoir.

Mais quoi? je sens que je me lasse
En lassant mes chers auditeurs,
Allons, je descends du Parnasse -
Il n'est pas fait pour les chanteurs,
Pour des couplets mon feu s'allume,
Sur un refrain j'ai du pouvoir,
C'est bien assez - adieu, ma plume!
Jusqu'au plaisir de nous revoir.
Ответить
ingvarr
(65535) Вне сайта
Дата: 26.06.2015, 02:17:24 | Сообщение № 3
admin
Репутация: 729
Награды: 116
За 200 Сообщений За хорошую репутации
* * *
J'ai possede maitresse honnete.
Je la servais comme il lui faut,
Mais je n'ai point tourne de tete, -
Je n'ai jamais vise si haut.
Ответить
ingvarr
(65535) Вне сайта
Дата: 26.06.2015, 02:18:57 | Сообщение № 4
admin
Репутация: 729
Награды: 116
За 200 Сообщений За хорошую репутации
* * *
A son amant Egle sans resistance
Avait cede - mais lui pale et perclus
Se demenait - enfin n'en pouvant plus
Tout essouffe tira... sa reverance, -
"Monsieur - Egle d'un ton plein d'arrogance,
Parlez, Monsieur: pourquoi donc mon aspect
Vous glace-t-il? m'en direz vous la cause?
Est-ce degout?" - Mon dieu, c'est autre chose, -
"Exces d'amour?" - Non, exces de respect.
Ответить
Форум » Досуг » Стихи » Стихи Александра Пушкина, написанные на французском языке
Страница 1 из 11
Поиск:



             Рейтинг@Mail.ru     HotLog